Twin's Contry Index du Forum
Twin's Contry
Un petit coin pour parler de tout et de rien. Et pour partager des choses entre ami(e)s! et s'éclater! Forum surtout basée sur l'environnement code lyoko et le graphisme .
 
Twin's Contry Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
-Bienvenue sur twin's-contry , Invité ! Nous te souhaitons de passer d'agréable moment et d'avoir de l'imagination à disposition !- Mr. Green
:: [On-Shot]Une grotte, un pouvoir, une vie. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Twin's Contry Index du Forum -> Fo' -> Divers -> Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Iglouska
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2008
Messages: 3
Localisation: Territoire Banquise
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 2 Déc - 22:14 (2008)    Sujet du message: [On-Shot]Une grotte, un pouvoir, une vie. Répondre en citant

    J'ai eu une envie de faire un On-Shot quand je me suis réveiller après avoir fait un rêve ce matin. Alors voilà se que ça donne. Bonne lecture !


    Bonjour ou bonsoir. Cela dépend du moment ou vous lisez cette histoire.
    Je me présente : Je m’appelle Louysa. Je suis blonde, enfin, j’ai les cheveux presque blanc ce qui peut faire peur aux gens parfois quand je les rencontre dans la rue … J’ai les yeux d’un bleu très sombre presque noir, surtout quand je m’énerve. Je porte souvent nan *petit sourire* toujours un long manteau noir *dit-je en relevant la tête vers ses lecteurs avec un petit sourire … bizarre* Hummm … bon désoler de ce petit moment … c’est une de mes nombreuses facettes qui as pris le dessus … elle le fait maintenant depuis bientôt 3 mois, depuis que ma vie à totalement changer … Maiiis je vais tout mieux vous expliquer en détaille NE VOUS SOVEZ PAS ! S’il vous plait. Je vais commencer tout de suite avent de ne plus avoir de lecteur … Bien, commençons !


    Le ciel était bleu. D’un bleu d’azur. On entendais les oiseaux qui chantaient de leurs petits gazouillis de bienvenue à l’été qui s’annoncer chaud, long, et joyeux.
    Je me promener avec ma chienne prénommer Cayla, sur la voix ferrer devant chez moi. Nous allions jusqu’au « gros trou » c’est comme cela que l’on appelle une rivière où, a un endroit, nous pouvons sauter d’une petit falaise qui se fini dans un gros trou d’eau vert azur.
    Ma chienne adore aller là-bas ! Je me fait donc une joie de l’y emmener dès que je peut.
    Je la vois faire le double de kilomètre que moi à courir droit devant sur le petit chemin de terre qu’est la voix ferrer, à faire d’innombrable aller et retour entre un point inconnu qu’elle se donne elle-même pour se retourner vers moi pour savoir où je suis, et, moi. Je la regarde se retourner et là, je m’abaisse et tape dans mes mains. Elle accoure comme une petite fille vers sa maman qui était trop loin d’elle en galopant a toute pattes, en soulevant un nuage de poussière derrière elle. Elle commence à arriver dangereusement à moi. Je commence à me relever pour ne pas me prendre sa truffe en pleine tête, et là, elle me saute dessus ! Je me retrouve donc coucher dans la poussière à rigoler comme une folle avec ma chienne ( qui est un Golden Retriever, je tien a le préciser au vu de la taille de ce genre de bête ) debout sur mon ventre, qui me fait pleine de léchouille sur le visage … J’étais exploser de rire ! Enfin elle tombe de moi en se roulant dans la poussière en levant un nuage par la même occasion … Alalaaa celle là ! Je la regarde encore quelques minutes à faire des galipettes dans ce nuage de poussière puis, je fait mon sifflement habituel qui veut dire, on bouge ! *Pfutpfutpfutpfuuut* Elle relève la tête vers moi, ses oreilles à l’écoute, je refait le sifflement, et la elle recommence a courir comme une folle droit devant !
    Je la regarde et la laisse faire son petit cirque habituel …

    Nous arrivons enfin devant une petite décente qu’il faut descendre avec la plus grande prudence. Je prend donc ma chienne part le collier beige qu’elle porte à son cou puisque ELLE être prudente, c’est … comment dire … Impossible ! Une vrai gamine de 21 ans en âge humain et de 1 ans en âge chien. Elle est née le 26 Avril 2007 et nous somme le premier jour d’été 2008. Moi aillent 18 ans, je pense être plus responsable qu’elle ! Maiiis bon, donc …
    Donc ! Oui nous en étions à la décente … Doucement je commence à descendre petit a petit quand, ma chienne vois un oiseau picorer quelque chose par terre … Alors là, même pas la peine de la retenir sinon elle me traine jusqu’en bas. Moi, fasse à un petit oiseau, Lequel choisir.
    Ma chienne me regarde, regarde l’oiseau, et … Fonce comme une flèche ! Je n’est même pas le temps de crier « Cayyylaaa au pied !!! Revient ici ! Tu vas te faire mal !!! » qu’elle était déjà près de l’oiseau a vouloir jouer avec. Je la regarde, lève les yeux au ciel d’un air de dire, « elle est irrécupérable c’te chienne » remarque, telle maitre, telle chien … M’enfinnn. Avec un sourire en coin, je descend donc pour la rejoindre plus prudente que cette petite folle.
    Nous marchons quelques mètres encore puis nous arrivons enfin à ce gros trou.
    Toujours aussi beau, avec des senteurs de fleurs qui embaume vos poumon de mille et une senteur toute plus odorante que toute les fleur d’un marchant de fleur.
    Je respire une grande bouffer de cette air si pure puis, regarde ma chienne regarder les alentour en hument aussi toutes ces odeur.
    Puis le gros trou est face à nous. Je regarde ma chienne, elle me regarde, j’éclate de rire, elle souffle de son museau puis … On cour ! En moins de cinq secondes nous nous retrouvons dans les airs prêtent a toucher l’eau !
    *CHPLOIIIFFF* Fit l’eau quand nous la touchons de nos deux corps.
    Je sort enfin ma tête de l’eau, à bout de souffle et cherche ma chienne des yeux.
    Je ne la voix pas, nul par. Elle n’est plus là. Où est-elle ?!? Je commence à crier son nom quand je remarque au fond de l’eau, une forte lumière. Je replonge donc vers cette lumière verte luminescente pour me retrouver … Dans une grotte ! Je regarde à l’intérieur et la je la voix, coucher et essouffler.
    « - CAYLAAA ! Tu m’a fait une de ces peur !! » criais-je les yeux en larmes.
    Je la prend dans mes bras et l’embrasse sur son museau, sa tête, entre ses yeux …
    Elle me regarde et m’éternue en plein visage. J’explose de rire à nouveau !
    A présent je regarde un peut plus cette grotte aux luminescences vertes.
    Je remarque alors que cette grotte est constituait uniquement de rubis vert … j’ouvre de grand yeux et commence a m’approcher de la paroi, je la touche, la regarde. La retouche. Pour enfin essayer d’arracher un des rubis du mur. Là le sol ce met a trembler dans toute sa splendeur.
    Je cris à ma chienne de s’enfuir mais, c’est une chienne … Elle ne comprend donc pas et se blottis contre moi en regardent de partout ce qu’il se passe.
    D’un coup, le ciel s’ouvre a nous ! La grotte s’ouvre sur un soleil très lumineux qui nous empêche d’ouvrir les yeux.
    Je m’accroupis à la hauteur de ma chienne et la sert fort contre moi.
    Tout a coup, nous ne pouvions plus ni bouger, ni ouvrir les yeux. Les rubis était trop puissant et le soleil tellement chaud. Il éclairait toute la grotte de ses raillons brulants.
    Puis, plus rien. Nous nous étions évanouies.

    Je me suis réveiller, il faisait noir dehors. Je cherche ma chienne des yeux et je la vois. Sauf que, ce n’est plus un … Chien ! C’est … Oh mon dieu … Comment est-ce possible ?!? Elle était devenus, un … un … un Griffon ! Si je n’m’abuse, c’est … être n’existe pas ! Alors comment … comment est-ce possible ?!?
    Je la regarde, commence a m’approcher tout doucement. Je m’assoie près d’elle, et … pose ma main sur sa tête, je commence alors à la caresser.
    Je la sens bouger doucement, ouvrir un œil brun presque noir. Elle lève sa tête et me regarde. Je la regarde et la sert fort contre moi, des larmes coulent de mes yeux sur mes joues … Qu’allait-elle devenir ? Qu’est-ce que j’allais pouvoir faire d’un bête comme elle dans un monde comme le notre à cette époque ?
    Je désert mon étreinte puis me leva. Elle se lève elle aussi à côté de moi …
    «- Elle n’est plus la petite chienne d’un an qui m’arrivait au genoux. Non, ça c’est sûr ! » Dit-je en souriant.
    En fait, sa tête, m’arrivait humm … comment dire … à une tête de plus que moi. Ce qui fait … très grand ! Puisque moi-même je fait 1M75 ! Je la regarde de … bas et elle de haut. Avant c’était légèrement le contraire … Maiiis bon, on va s’y faire.
    Je regarde alors la grotte dans tout les recoins, mais je ne retrouve point le trou qui menait au gros trou de la rivière ! Je me demande donc comment nous allons sortir d’ici … Vu la hauteur de … d’au moins 15 mètres du trou qui mener à l’air libre …
    Ma … « chienne » se retourne donc vers moi, et là je sais ce que l’on va pouvoir faire.
    Mais il va falloir que je fasse savoir à ma chienne qu’elle peut le faire. Hummm Cela ne va pas être une mince affaire ! Mais tout a coup, elle se secoue et vois … ses ailes ! Elle prend peur et se demande se que c’est que ces choses ! Alors je lui cris de se calmer ( sinon elle allait bien finir par m’écraser vu qu‘elle essayer « d‘échapper» a ses ailes en galopant dans toute la grotte ! ) Elle se calme alors sous mes caresse. Alors j’entreprend de la caresser de tout son long pour qu’elle sente un peut mieux son, nouveau corps.
    Je commence par sa « truffe » qui maintenant est un bec d’aigle acérer. Je passe a son cou, plein de plumes que je caresse tout doucement. Alors je descend vers ses pattes avent, qui maintenant, sont des pattes d’aigles. Avec des griffes toutes aussi acérer les unes que les autres. Je passe alors ma main sur son dos moitie de plume, moitie de poils de … Tigre. Je passe alors a son arrière train. Je passe ma main sur ses pattes arrière toujours aussi doucement pour qu’elle ressente toutes les parties de son corps. J’arrive en bas de ses pattes, qui sont donc, des pattes de Tigre. Elle en lève une et la repose a terre quand je l’efflore de la main. Et la je vois, de grande griffes aussi acérer que son bec et ses pattes avant ! Je me recule donc légèrement ihih. Je sais qu’elle ne me ferais aucun mal mais, ne connaissent pas son corps, ni sa taille, ni ses pouvoirs ( tout comme moi … maiiis nous y reviendrons plus tard ! ) Elle pourrait donc me faire du mal sans le savoir. Je repasse enfin devant elle et, la regardant droit dans les yeux, je prend une de ses ailes et la caresse. Touuut douuuceeemennnt … Je vois alors son regard paniquer reprendre le dessus ! Je prend sa grosse tête entre mes mains et lui parle alors d’une vois douce :
    « - Ma puuuce ne t’inquiète pas, tout vas s’arranger ! » Puis je lui fait un bisous sur le bec qu’elle me rend avec une léchouille de sa langue de … chat. Non, de Tigre plus exactement ! M’enfinnn bref !
    Je reprend donc mes caresses de ses ailes faites de plumes et de poils. Contre toute attente, elle se laissa faire et je pu enfin lui montrer ses ailes magnifiquement grande ! D’au moins, deux mètres d’envergure ! Elle les reniflas, les mordilla puis enfin, se résigna que ces, choses, sois a elle.
    Elle les bougea, les fit aller comme un petit oisillon qui s’apprête à faire son premier envole. Je me recule doucement en rigolent. Elle bouge alors sa tête dans tout les sens, toute heureuse !
    J’entreprend de voir si elle m’obéie toujours aussi bien qu’avant. Je lui demanda de s’asseoir, ce qu’elle fit ! Je lui demanda de me donner la patte en tendant ma main à la hauteur de ses pattes, ce qu’elle fit ! Mais … elle me sera la main de ses griffes … Ouille ! Je la retira de suite, ça c’est sûr ! Je sera ma main entre mes jambes pour faire passer la douleur. Mais c’est alors que ma chienne me poussa du bec et qu’elle se mit à lécher la main qu’elle avait trop serrer. Et là, une chose improbable se produisis !
    Ma main qui, quelques secondes auparavant avait des petites griffures était maintenant, pleine de bave mais, toute neuve ! Sans aucunes griffures ni quoi que se sois !
    C’est alors que j’ai découvert le premier pouvoir de ma nouvelle chienne ! Quand elle lécherait une blessure quel quel soit, cette dernière, guérirait !
    Je la caresse alors pour la remercier, et elle pencha sa belle tête d’oiseau d’un côté. Ce qui était très comique !

    J’entrepris enfin de la chevaucher. Je passa de son côté gauche, elle me regarda faire. Puis je passa mes bras au dessus de son dos et me laissa porter quelque peut sur celui-ci. Avec grand étonnement je constata qu’elle allait se laisser faire ! Un super bon point ! Je me pencha donc de plus en plus sur son dos pour enfin pouvoir passer ma jambe droite par-dessus son dos. Sa y’é ! J’y suis ! Je suis sur son dos ! Mes jambes positionner juste derrière ses ailes. Elle me regarda, et je crus lire un sourire sur son bec …
    Je lui fait donc maintenant savoir qu’il faut sortir d’ici. Elle regarde le ciel, rabaisse la tête vers le sol. Regarde ses pattes, tourne sa tête vers sa queue qui était celle d’un Tigre et qui fouetter l’air dans un bruit de fouet de dresseur de grand félin.
    Je compris donc qu’elle prenait conscience elle-même de son nouveau corps. Je la laissa donc faire sans bouger, attendant, attendant …
    D’un coup j’entendis un « pfff » significatif ! Elle tourna sa tête vers moi et …
    « - Bon, si on y aller maintenant ? J’suis plus une chienne, ça c’est sûr ! Alors si on décoller de s’trou ? » Dit-elle le plus simplement du monde !
    Je la regarde, de grand yeux rond couvrant mon visage complètement … Je sais pas comment vous décrire ça ! C’était son deuxième pouvoirs ! Je fit un petit « oui » de la tête qu’elle me rendis, avant de se retourner vers le ciel !
    Ses ailes se décolère de son corps, pour commencer à battre l’air d’une telle ferveur ! Je sentie le sol bouger. Non, c’est ELLE qui bougeait ! Nous commencions à prendre un peut de hauteur quand ses ailes touchèrent les côtés de la parois. Elle grimaça et entreprit d’accrocher ses griffes à la parois de rubis qui se décrochait a chaque fois qu’elle relâchait ses pattes pour avancer vers ce ciel plein d’étoiles. Je penser « si seulement on pouvait en sortir quelque uns de cette grotte … on pourrait vivre heureux pendant trèèès longtemps ! »  J’entendis alors un « oui c’est vrai, je vais en garder quelque uns ! » dans MA tête !!! Je l’avais entendu dans ma tête !!! … J’allais de surprise en surprise … C’était son troisième pouvoirs.
    Je la vis alors passer quelques gros rubis de ses griffes avant à ses pattes arrière, qui se resserrer pour enfermer les rubis bien au chaud dans ses pattes de velours.
    Nous arrivions enfin à la sortie ! Sa y’é ! Plus que quelques pas et … *Kriiikkkkchppppffff* Fit la grotte avant de s’effondrer sur elle-même juste quand nous étions au dehors.
    Cayla faisait du sur-place au dessus du gros trou. L’eau refléter les étoiles plus lumineuses les unes que les autres ! C’étais … Magique.
    Cayla se posa alors près de l’eau et commença à boire pendant que moi je descendais de sur son dos. Je marcher au bord de l’eau en me retournant par moment vers Cayla qui faisait mumuse avec son nouveau corps … je souriait contente qu’elle sois heureuse. Mais quelque chose me chiffonner. Si elle avait était changer pendant ce … ce je n’sais quoi d’ailleurs … Moi ? Je ne m’était toujours pas vu !
    Bon, je regarde mes mains. Rien a signaler. Mes jambes ? Rien non plus. Mon corps ? Lui non plus ! Alors qu’es que j’avais de plus ou de moins qu’avant ? J’entrepris donc de me pencher vers l’eau qui aurait pu me faire un reflet.
    Mais tout a coup j’entendis un bruit dans le buissons derrière moi ! Trop tard. J’étais déjà au dessus de l’eau prête à y tomber d’une seconde a l’autre ! J’avais fermer les yeux prête à faire un beau plongeons dans l’eau fraiche de la nuit. Mais contre toute attente, je rouvrit les yeux. J’étais … au dessus de l’eau ! Comme … flottante ! Que m’arrivait-il ? Je compris alors que, je voler. Voilà comment j’ai découvert mon premier pouvoir. Un pouvoir que j’ai toujours rêver d’avoir dans mes rêves les plus fou ! Mais, je n’était pas au bout de mes surprise en cette belle nuit.
    J’entrepris de mettre mes pieds sur la terre ferme, se qui n’a pas étais une mince affaire … Je vais devoir pofiner ce pouvoir ! Sa y’é, je suis sur la terre ferme ! Ouf. Je continue à marcher seule autour de ce gros trou totalement dans mes penser et complètement décontenancer par ce que je venais de vivre … « mais c’est impossible ! » dit-je en lancent mon bras devant moi ! Et là, mon seconds pouvoir se manifesta. J’ouvrit de grand yeux rond ( encore une fois ! ) et regarda … le mur d’eau qui c’était former devant moi ! Je rabaisser le bras et *plouf* plus de mur. Humm … D’accooord … Je manipule l’eau … je me poser de plus en plus de question.
    Je commencer à revenir sur mes pas quand je ne vis plus Cayla près de l’eau comme je l’avais quitter quelques minutes auparavant !
    Je commencer à paniquer ! Â crier « Caylaaa ! Caylaaa ! » dans tout les sens en tournant ma tête tout autour de moi ! Ne voyant rien je m’asseoi par terre sur un rocher et commence à claquer des doigts comme je le fait souvent quand je panique ou que je suis préoccuper … Et aller op c’est repartie pour un tour …
    Je commence à voir des étincèles sortir de mes doigts … Mais c’est pas vrai ! Pourquoi moi !?! Qu’es que j’ai fait pour que cela m’arrive ! *Ktchhhiii* fond mes doigts en s’allument entièrement ! Je les regarde, bizarrement je ne panique pas. J’ouvre ma main, et la une grande flammèche très file sort de ma paume. Je la regarde, tourne ma main dans tout les sens, tout doucement. Je commence alors à la refermer, pour enfin, avoir un poing lumineux puis, pouf, plus rien. Mon troisième pouvoir … Je manipule donc maintenant le feu. C’est de plus en plus intéressant.
    Je me relève et regarde l’eau qui coule tranquillement dans son lit … Je pense à tout se que je pourrais faire … Puis, mon esprit retrouve un pouvoir que je rêvais toujours d’avoir. Je me dit que cela est totalement impossible … Mais, tout se que je vient de faire et que Cayla a fait, n’était-ce pas impossible aussi normalement ?
    Je vois un caillou de l’autre côté de la rive, pas plus grand que mon poing. Je tant mon bras devant moi, ouvre mon poing droit, tant mes doigts le plus possible en les crispent. Mes vaines commence à ressortir sous l’effort. J’ai mal, mal à l’épaule … Pfff encore cette épaule qui me fait toujours aussi mal quand je fait des efforts. J’ai mes sourcils qui sont crisper, mon front et tout rider tellement je me concentre. Et c’est alors, que je déplace ma main droite vers moi, comme si j’attirer quelque chose vers moi. Contre toute attente, le caillou de la taille de mon poing commence à bouger ! J’ouvre de grand yeux ! Mais continue à me concentrer de plus belle ! C’est alors que … Cayla surgis derrière moi ! Je pris tellement peur que, je crois que c’est pour ça, mon pouvoir se décupla d’un seule coup et la pierre traversa toute la rivière et vint se retrouver en pleine fasse de Cayla ! Je relâche donc toute mon attention et cour vers Cayla qui tape la pierre de toutes ses force ( pas la peine de vous dire qu’on ne vois plus la pierre tellement elle est enfoncer dans la terre … ). Je lui saute au cou et lui demande où elle était passer ! Elle me répondis télépathiquement ( c’est-à-dire par la penser, pour ceux qui ne saurait pas. ) qu’elle était aller faire un peut de vole planer au dessus de la forêt pour s’exercer a voler. Je lui souris alors et la couvre de bisous !
    Je lui demande de s’assoir pour que je puisse monter sur elle. Ce qu’elle fit volontiers.
    « - Tu vas voir comment c’est trop beau de la haut ! Sa va être magique … » me dit-elle.
    « - Je veut bien ma puce, et si on rentrer enfin chez nous dit ? » lui demandais-je.
    Pour toute réponse elle fit un cris d’aigle et battis des ailes frénétiquement pour enfin replier ses pattes contre son corps et s’envoler vers les cieux bleu/noir remplie d’étoiles qu’était notre ciel d’été.

    Nous volions depuis quelques minutes à peine, que je vis  quelque chose au sol. Mais, comment je pouvais voir ça ? C’était un sanglier dans la forêt qui promener tranquillement sans même savoir que quelqu’un le regarder. Mais … encore une fois, comment pouvais-je le voir ?!? Cayla me répondis qu’elle aussi le voyais. Et elle me dit aussi que c’était un autre pouvoir … Celui de voir dans le noir le plus total. Aller op, encore un à ajouter à la liste ! Mais qu’es que cette grotte nous avait-elle fait bon sang ?!? Bref … Nous commencions à voir des lumières au loin. C’était notre hameau ! Sa y’é ! Nous allions enfin pouvoir rentrer chez nous !
    Je regardais le ciel noir remplis d’étoiles, le vent faisant voler mes cheveux et les poils de Cayla dans tout les sens. C’étais vraiment magique … Comme elle me l’avait dit. Je respira une grande bouffe d’air frai ! Humm … que ça sentais bon …

    Mais tout à coup je regarda au sol, vers où il y avait notre maison. Mais il y avait plein de lumières comme … des girofards ! Des policiers, des pompiers, nos voisins, tout ce petit monde était autour de notre maison. Ma mère s’étend très inquiéter ( se qui est tout a fait normal ) avait appeler tout ce monde pour l’aider à nous chercher moi, et Cayla … Je fit remarquer à cette dernière que l’on devait attendre avant de rentrer chez nous. En tout cas, pas cette nuit.
    Nous sommes donc allais jusqu’au Rocher de Rock Brune sur argens pour nous poser tout en haut. Là, personne ne pouvait nous voir mais nous, nous pouvions tout voir. La mer au loin, le port, l’autoroute, les phares des voitures roulent au bas de la falaise …
    Le lendemain matin nous vîmes le soleil se lever … Un moment absolument ma-gni-fique ! Je n’est jamais vu une chose aussi belle de toute ma vie.
    Mais le temps pressait. Je réveille donc Cayla qui était toujours comme quand nous nous étions endormis … ce n’était donc pas un rêve. Une fois bien réveiller je montas sur son dos et nous montons en altitude pour nous faire remarquer le moins possible. Les gens tout en bas croirais que nous sommes un gros aigles. Nous commençons donc à planer vers chez nous. Il n’y avait plus de pompiers, plus de voitures de polices. Je demanda à Cayla de descendre en piquer jusqu’à la maison pour qu’elle puisse vite me déposer dans le jardin et redécoller aussitôt pour que personne ne la vois. Nous avions prévus de nous retrouver un peut après midi à l’ancienne gare de l’ancienne voix ferrer.
    La porte était ouverte. Je rentre donc dans la cuisine et marche pour arriver au salon. Ma mère et en train de dormir sur le canapé entourer de mon beau père qui la console. Ils dorment tout les deux. Je ne les réveille donc pas et monte dans ma chambre en silence. Je fait preuve d’une telle dextérité dans mes pas, que je pense bien avoir acquis encore un pouvoir. La marche et l’ouïe d’un félin. J’entre dans ma chambre, ferme la porte tout doucement, et me regarde dans le miroir qui y est accrocher. Là je peut enfin constater les changements.
    Je suis plus fine, plus souple qu’avant. Mes cheveux sont plus clair et plus blanc. Et, mes yeux … C’est eux qui ont le plus changer. Avant ils étaient bleu foncer mais avec un brin de clair dedans. Maintenant, ils sont bleu foncer, mais d’un foncer presque noir. Parfois virant au violer, parfois au noir, et donc, parfois au bleu très foncer. Je prit conscience que jamais je ne pourrais rester ici, dans cette maison, avec mes parents. Que Cayla et moi ne pourrions jamais plus vivre dans cette maison. Nous avions trop changer. Beaucoup trop.
    J’entreprit de faire ma valise avec tout les vêtements que je pouvais emporter avec moi. Je prit aussi un sac de couchage pour les nuits fraiches, même si Cayla me protégerais avec sa fourrure. Puis je regarda dans toute ma chambre pour voir si je n’avais rien oublier. Quand je vis mon PC portable … Je pourrais peut être skoiter un réseau wifi pour communiquer avec mes parents et mes amis … Oui. Je prit alors la sacoche de mon PC et le mit dedans avec quelque CD et la batterie. Je passa la sacoche par-dessus ma tête mit mon sac de couchage dans mon dos, et prit ma valise derrière moi, pleine à ras bord.
    J’entreprit enfin de descendre les marches de l’escalier qui menait au salon sans faire de bruit. Mais, même avec mon pouvoir de féline, même pas la peine d’espérer  échapper à l’ouïe super sensible de ma mère … Elle ouvrit les yeux et me vit avec tout mon bordel. Mon manteau trainant par terre, mes cheveux détacher tombant lamentablement sur mes épaule. Ma mère se leva d’un bon et couru vers moi pour enfin me serrer fort contre elle en pleurant. Je lui dit de ne pas pleurer, mais que je ne pouvais pas rester. Elle me demanda pourquoi, pourquoi !? Je ne pu que lui dire tout simplement, que je devais commencer une nouvelle vie à cause de ce qu’il c’était passer la nuit dernière. Je lui dit aussi que ce n’était aucunement de sa faute et que je leur donnerais des nouvelle assai souvent.
    Je prit tout mon bazarre et commença à sortir de la maison en embrassant une dernière fois ma mère. Une dernière fois ? Non, peut-être pas.
    Elle me regarda partir sans même me demander où était Cayla. Elle le feras plus tard dans un mail dans lequel je répondis qu’elle était avec moi en très bonne santé et que l’on vivais bien, même, très bien.
    Je rejoignit Cayla à notre point de rendez-vous. Elle était assise et regarder loin devant elle, la forêt verte qui sera notre forêt à nous, sur qui nous veillerons pendant très longtemps. Elle me regarda avec tout mon atiraille et grimassa, pas sûre de pouvoir porter tout ça. Mais contre toutes attentes, une fois tout sur son dos, ainsi que moi-même, elle battit des ailes, galopas un peut sur la voix ferrer, et décolla. Elle prit de l’altitude non sans mal, puis se laissa planer tranquillement recherchant un endroit ou nous pourrions loger. Nous n’avions pas remarquer que quelqu’un nous avais vu décoller. Ma mère. Ma mère nous regarda dans toute notre splendeur nous envoler vers une autre vie. Elle compris alors pourquoi nous devions en commencer une. Mais ne demanda jamais comment ce changement avait-il pus se produire.
    Plus tard je lui envoyer une bonne somme d’argent grâce à Cayla qui avait prit des rubis dans cette grotte qui a changer nos vies pour toujours.

    Nous vivons à présent dans une villa en bord de mer, où je vais inviter mes parents à venir visiter et leur expliquer tout cela dans quelques temps. Cayla et moi surveillons les forêts, pour les chasseurs qui voudraient chasser des animaux protéger, et pour les débuts de feu de forêt que je prévient les pompiers par cabine téléphonique. La nuit nous surveillons certaines villes des malfras, vandales, pilleurs, en nous promenant parfois au sol sans aucune crainte qu’on ne les croient quand ils diront a la police qu’ils ont vus un griffon accompagner d’une sorcière. Oui, une sorcière. Je me suis autoproclamer sorcière, au vus de tout ce que je peut faire de mes pouvoirs. J’aimerais parfois tant pouvoir vivre une vie normal. Mais au fond, cela devait être notre destin. Alors maintenant je la remercie tout les jours qui passe et tout les jours ou je ne vieillie pas … Oui, je suis devenus immortel en plus de ça. Et la Griffonne qui me sert de Chienne aussi par la même occasion …

    Pfiouuuf … Voilà vous connaissez ma nouvelle vie pleine de rebondissements et d’imprévus. J’espère que vous avez passer un bon moment en la compagnie d’une Griffonne et d’une sorcière, et que vous croirez maintenant à la magie de notre très cher planète qui nous réserve encore bien des surprises.

    Bonne fin de journée ou de nuit, selon à quel heure vous avez lu … ça ! =)


    En espèrent que cela vous a plut et que vous avez passer un agréable moment en lisant cette petite chose que j'ai taper tout l'après-midi pour ne pas oublier tout se qui me venais à l'esprit. Merci des laisser votre petit com pour donner votre avis qui me tiens à cœur ! =)
    PS : Si Il y a des fautes, j'en suis désoler. Je l'es pourtant relus trois fois. Mais je ne suis pas bonne en orthographe non plus ^^"

________________________________________
Odd : Yéé ya un gros truck poilu qui vien vers moi.
Iglouska : xD !!!
Odd : Yéé ya le gros truck poilu qui m'regarde !!!
Iglouska : MDR !!!




Ma fan-fic : La vie est une course


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Déc - 22:14 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
liyan45236
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2010
Messages: 8

MessagePosté le: Lun 16 Aoû - 04:54 (2010)    Sujet du message: [On-Shot]Une grotte, un pouvoir, une vie. Répondre en citant

FFXIV Gil
World of Warcraft Power leveling
Tera power leveling


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:51 (2018)    Sujet du message: [On-Shot]Une grotte, un pouvoir, une vie.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Twin's Contry Index du Forum -> Fo' -> Divers -> Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com